Pour celles et ceux qui vivraient dans une grotte, ou qui ne sont pas intéressé(e)s par la culture et la liberté, ou encore qui ne voient pas comment on peut restreindre les libertés individuelles pour favoriser l'industrie qui se prétend "culture", sachez que, actuellement, un projet de loi est en discussion au parlement pour mettre en place un système extrêmement coûteux pour sauver les pauvres "prétendus artistes" et surtout leur promoteurs. En effet, ceux-ci clament que des méchants adolescents (principalement) les "volent" tous les jours sur les réseaux de P2P vilains. Et pour bien exagérer et noircir le tableau, les majors-compagnies et les politiciens qui les servent ont rebaptisé ces téléchargeurs sous le terme abusif, inapproprié et terriblement exagéré de "pirates".

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/86/Copyleft_Pirate_symbol.svg/744px-Copyleft_Pirate_symbol.svg.png


Mais heureusement, il existe aussi de vrais artistes qui ont compris que c'est le travail et leurs performances qui méritent le plus d'être payées, et pas la propriété intellectuelle, la promotion ou la distribution. Alors ils partagent leur musique sous divers formats CC (souvent CC by-nc-nd ou CC by-nc-sa) et en tant que particulier, vous pouvez légalement et gratuitement télécharger leur musique, la partager, la copier, parfois l'utiliser (en fonction de la licence CC choisie).

Jamendo est une communauté de musique libre, légale et illimitée publiée sous licences Creative Commons. Pour se moquer de la bêtise et de l'entêtement de la riposte graduée Hadopi, Jamendo a mis en place un système de remerciement gradué :

  1. La première fois que vous êtes surpris en train de télécharger l'album d'un artiste libre, vous recevez un E-mail de remerciement.
  2. La seconde fois, si vous acceptez de fournir une adresse postale, vous recevez un courrier papier de remerciement aggravé avec quelques cadeaux.
  3. Si vous réussissez à convaincre un lieu public (restaurant, bar, etc.) d'adhérer à l'offre Jamendo PRO, proposant une sélection de musiques sans publicité pour sonoriser un lieu public, via l'achat d'une licence commerciale, vous pouvez avoir droit au remboursement d'un mois d'abonnement internet.

Dans un prochain billet, je ferai une petite sélection des nombreux morceaux libres que j'apprécie sur Jamendo, sur plus de 16000 albums disponibles. Il existe aussi la plateforme de musique libre Dogmazic, mais son interface est malheureusement  (à mon avis) beaucoup moins simple à utiliser.